L’homéopathie soigne-t-elle réellement les symptômes de la ménopause ?

L’homéopathie relève de la médecine alternative et s’avère être un remède très efficace contre la ménopause, une période pendant laquelle beaucoup de femmes sont troublées dans leur vie quotidienne : bouffées de chaleur, nervosité, etc. Découvrez justement les bienfaits de l’homéopathie sur la pré-ménopause dans cet article.

Qu’est-ce que la ménopause et ses symptômes ?

La ménopause, ou précisément la pré-ménopause, est une étape qui survient naturellement au niveau physique et psychique de la femme. Concrètement, les ovaires diminuent peu à peu à œuvrer. En d’autres termes, la production d’œstrogènes et de progestérone cesse.

La pré ménopause surgit en général vers la cinquantaine, elle est accompagnée par différents symptômes, c’est le bouleversement hormonal ! Plus la production des hormones ovariennes s’amoindrit et plus vos règles s’effacent petit à petit. Évidemment, toutes les femmes y sont passées, savent et connaissent les symptômes qui définissent la ménopause, ces signes sont aussi appelés « climatériques » et se distinguent par :

  • les bouffées de chaleur, c’est d’ailleurs le signe avant-coureur de la pré-ménopause ;
  • l’insomnie ;
  • la fatigue ;
  • l’hypersensibilité ;
  • la déprime ;
  • la sécheresse de la peau et des cheveux ;
  • la baisse de libido ;
  • les migraines ;
  • les problèmes de peau ;
  • l’irritabilité et l’anxiété.

Et dans certains cas, la ménopause peut être une menace puisqu’il est question de l’apparition de certaines maladies, dont :

  • l’ostéoporose ;
  • la prise de poids ;
  • maladies cardiovasculaires.

La ménopause affecte tout aussi les reins, le vagin (sécheresse), les voies urinaires (incontinences urinaires) et l’appareil digestif.

Article qui pourrait vous intéresser :  Que faut-il savoir sur le vaccin homéopathique ?

Notez que chaque femme aborde ce bouleversement hormonal naturel différemment. Des raisons psychologiques peuvent être tout aussi responsables de certains symptômes.

Qu’est-ce que l’homéopathie ?

Cette médecine holistique s’intéresse à l’être dans son ensemble, l’homéopathie se consacre non seulement aux différents aspects de l’individu, mais aussi aux symptômes.

Dans le monde de l’homéopathie, cette dernière tente coûte que coûte de réinstaurer l’équilibre global de l’organisme. L’homéopathie est désormais incontestable en France, et ce, depuis 1965. L’homéopathie est fondée sur le principe de similitude, les caractéristiques individuelles et la dilution infinitésimale.

Comment soigner la ménopause grâce à l’homéopathie ?

L’homéopathie est vivement recommandée pour traiter les problèmes liés à la ménopause, ce traitement englobe quasi tous les symptômes, il doit être régulier de préférence. Notez bien que cette médecine douce ne correspond pas à toutes les femmes.

Selon les médecins adeptes de cette médecine alternative qu’est l’homéopathie, il est fortement recommandé de consulter à temps, c’est-à-dire dès l’apparition des premiers symptômes dont les bouffées de chaleur. De cette façon, un traitement de fond peut facilement être mis en place.

L’homéopathie consiste justement à soigner, même si c’est à long terme, la ménopause, bien entendu, c’est uniquement un homéopathe qui a la capacité de vous prescrire un remède, et ce, selon vos symptômes.

Parmi les traitements ou les médicaments homéopathiques les plus utilisés par les ostéopathes, on retrouve :

  • Lachesis, ce médicament homéopathique calme les bouffées de chaleur ;
  • les granulés de Lilium tigrinum sont plus adaptés pour les sueurs nocturnes ;
  • les granulés de Sanguinaria canadensis sont idéales pour les problèmes de peau, comme les rougeurs du visage ;
  • les granulés Natrum sulfuricum freinent la prise du poids et la rétention d’eau ;
  • Thuya occidentalis combat la cellulite sur les fesses et le ventre ;
  • l’association du Natrum muriaticum et de Silicea est conseillée pour les problèmes liés aux os (la déminéralisation osseuse) ;
  • contre les troubles de l’humeur, optez pour les granulés de Lachesis ;
  • pour contrer la déprime et la fatigue, le Sepia officinalis sera le mieux adapté.
Article qui pourrait vous intéresser :  Peut-on traiter un bouton de fièvre avec l'homéopathie ?

Sachez qu’il n’existe pas de médicament exclusivement adressé à la ménopause excepté le THM (traitement hormonale homéopathique). Les hormones ne peuvent pas être renouvelées.