Homéopathie et rhume d’un bébé : que donner à son enfant ?

Les bébés sont plus sensibles que les adultes face aux virus, ils peuvent avoir le rhume plusieurs fois par an.

Les symptômes les plus évidents sont l’écoulement nasal, les éternuements à répétition, la persistance de la toux et les yeux rouges ; un tas de symptômes qui pourrissent la vie de votre bébé.

L’homéopathie reste un bon traitement contre le rhume d’un bébé. Dans cet article, nous vous présentons les médicaments à prendre pour le rhume et les bonnes pratiques à adopter pour éviter que votre enfant ne tombe malade.

Les remèdes homéopathiques pour le rhume d’un bébé

Quand les premiers signes du rhume sont là, donnez à votre bébé le plus tôt possible du Oscillococcinum® 200 et par la suite, donnez lui des granules d’Aconit (environ 3 granules toutes les heures) jusqu’à ce que tous les symptômes disparaissent.

Cependant, une fois le rhume installé, il y a plusieurs médicaments pour traiter le bébé, à savoir :

  • si l’écoulement du nez ressemble à de l’eau, il faut donner du Allium Cepa 9 CH ;
  • si l’écoulement nasal est de couleur jaune verdâtre ou si le bébé a des croûtes de nez, il faut lui administrer Kallium Bichromicum 9 CH ;
  • si l’écoulement est jaune et irritant, optez pour Mercurius Solubilis 9 CH ;
  • si l’écoulement est jaune et n’est pas irritant, Nux Vomica 9 CH ;
  • si le nez du bébé est sec et bouché, donnez lui du Sambucus Nigra 9 CH.

Si le bébé a du mal à faire dissoudre les granules ou par peur d’une fausse route, il faut penser aux triturations, car il est possible de donner le traitement sous forme de poudre et surtout, n’oubliez pas que le traitement homéopathique se prend en dehors des repas.

Article qui pourrait vous intéresser :  Quels sont les traitements homéopathiques de la cystite ?

Pour accélérer la guérison du bébé, il est important de laver le nez du bébé de manière régulière en utilisant du sérum physiologique avec une pipette pour que cela soit plus facile pour vous. Il faut faire cela au moins 5 fois par jour.

Les gouttes nasales et les sprays contiennent du camphre qui réduit l’efficacité d’un traitement homéopathique, c’est pour cela qu’il n’est pas intéressant de l’utiliser.

Comment prévenir une rhinopharyngite chez un nourrisson ?

Le rhume ou la rhinopharyngite est une infection qui se traduit par une fièvre et un écoulement nasal. L’enfant peut en faire une centaine jusqu’à ce qu’il atteigne 6 ans, mais avant cela booste son immunité.

Il y a certaines pratiques efficaces pour éviter que votre enfant ne tombe malade, nous les verrons dans les prochaines lignes.

Premièrement, il faut éviter de faire sortir le bébé quand il fait très chaud, car le taux de dioxyde de carbone est élevé. Il faut aérer la chambre quotidiennement et passer l’aspirateur sur la literie afin de se débarrasser des acariens,

Ensuite, vous pouvez vous tourner vers des probiotiques, ces microorganismes qui sont bons pour la santé.

Il faut faire attention aux carences, comme une carence en fer qui peut fragiliser l’enfant face aux virus et il faut veiller sur l’hygiène de votre enfant pour éliminer les bactéries sans oublier le lavage systématique du nez.

Et pour éviter la récidive du rhume chez l’enfant, il faut donner un traitement homéopathique à l’enfant durant les mois de prévention qui sont : janvier, février et décembre.

Article qui pourrait vous intéresser :  Exercices de yoga pour débutant : Programme de 5 poses de yoga parfaites

Vous pouvez donner 3 fois par semaine 5 granules d’Aconit 7 CH et 5 granules de Dulcamara 7 CH et une dose d’Aviaire 15 CH tous les 15 jours.

Mais, avant de donner tout médicament, il faut demander l’avis d’un médecin qui est le mieux placé pour savoir ce qu’il faut ou non donner à votre enfant.